La guerre, tout un poème Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Quoi de plus beau qu’une guerre? Sans même parler du magnifique potentiel économique qu’elle représente – l’industrie de l’armement tourne à plein régime et l’on pourra ensuite reconstruire, car comme chacun le sait, «quand le bâtiment va, tout va». Sa beauté est tout artistique. C’est l’exaltation du corps en tension. Que de belles statues on pourra ériger! C’est le génie des stratèges militaires. Que de manuels on pourra écrire! C’est la lutte éternelle du Bien contre le Mal, de la liberté contre la tyrannie, de la justice contre l’obscurantisme. Quels beaux récits on en tirera!

    Il y a même un art de la guerre, olympiade dont on fait des légendes et des vers. Avec un peu de distance dans le temps ou dans l’espace toutefois. Parce que les vers, quand on la vit, la guerre, ils mangent des cadavres plus qu’on ne les déclame. Si l’on veut à tout prix voir une beauté dans la guerre, ce doit plutôt être celle que Baudelaire voyait dans les charognes. Parce que les envolées lyriques ne résistent pas plus aux balles que les corps. Nos reporters dans l’oblast de Donetsk et à Orikhiv n’en ont pas ramené de la poésie: la guerre est prosaïque. Des personnes s’y vantent d’avoir pris des vies, d’autres de rechercher l’aventure; certaines racontent leurs souffrances, leur inquiétude, l’incertitude.

    Les envolées lyriques ne résistent pas plus aux balles que les corps.

    Ce n’est pas un tableau dans lequel on aimerait vivre. Les toiles aux héros musculeux qu’on en tirera seront éloignées de la réalité. Celle-ci correspond bien plus au Bardamu de Céline qui «tout à fait lâche […] refuse la guerre et tout ce qu’il y a dedans». Et au Ludo de Romain Gary qui n’a pas très envie de mourir. Non, il n’y a pas de poésie dans la guerre, et pas de beauté non plus. Si l’on en trouve dans les zones de combat, elles apparaissent dans tout ce qui s’oppose à la guerre: les soins, le dévouement, l’entraide, l’écoute, l’espoir, l’espérance – bref, tout ce qui porte la vie. Deux années de combats en Ukraine et quelques mois d’«opération spéciale» à Gaza ne les ont pas anéanties. Combien de temps pourront-elles encore résister?

    Articles en relation


    Le bien peut être injuste

    Le pape a donc dérapé. Encore. Ce bougre de François a à nouveau défendu la vie (mais où s’arrêtera-t-il?). Pas par obscurantisme, cette fois – ce n’était pas une critique de l’avortement ou de l’aide au suicide. Mais par poutinolâtrie: il a souhaité que l’Ukraine ait «le courage d’agiter le drapeau blanc».


    Ukraine: les visages de la guerre

    Le 24 février 2022, Vladimir Poutine lançait l’«opération spéciale» visant à «dénazifier» l’Ukraine, guerre que les Ukrainiens nomment «l’invasion à grande échelle». Dans le Donbass, où la confrontation dure depuis dix ans, volontaires locaux et étrangers défendent le drapeau jaune et bleu.


    Avdiivka: trophée de guerre

    Tous les regards sont tournés vers la bande de Gaza. Mais la guerre à l’est de l’Ukraine se poursuit avec la Russie: bombes et drones pleuvent sur le Donbass et la ville meurtrie d’Avdiivka.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Le combat du siècle

    16-04-2024

    Le combat du siècle

    «Encore un autre combat! encore recommencer», pourrait-on écrire sur le ton d’un Chateaubriand fatigué par l’existence à 63 ans. Car l’humanité aussi est fatiguée. N’a-t-elle pas mérité le repos après...

    Expo: L’enfance selon Anker

    16-04-2024

    Expo: L’enfance selon Anker

    Le peintre seelandais Albert Anker (1831-1910) est le sujet de deux expositions, l’une à la Fondation Gianadda à Martigny, l’autre au Kunstmuseum à Berne. L’enfance, qu’il traita abondamment, y apparaît...

    Chine: graines de résistance

    16-04-2024

    Chine: graines de résistance

    Le pouvoir communiste a supprimé en mars la conférence de presse annuelle de son premier ministre. Dans la foulée, une loi répressive de plus a été imposée à Hong Kong...

    Portrait: Patrick Testuz

    16-04-2024

    Portrait: Patrick Testuz

    Un vent de liberté lorsqu’il enfourche sa petite reine et des héros qui sont des modèles: petit déjà, Patrick Testuz s’est passionné pour le vélo. Il en a fait son...

    La plante du mois: le plantain

    16-04-2024

    La plante du mois: le plantain

    Plantes et vertus Il existe une plante tout humble, simplement là… avec sa fleur perchée sur une haute tige. On la trouve dans les prés, dans les jardins et au bord...

    L’au-delà au cinéma

    16-04-2024

    L’au-delà au cinéma

    L’au-delà occupe la place centrale de la 9e édition d’Il est une foi, le rendez-vous cinématographique de l’Eglise catholique romaine à Genève. Du 1er au 5 mai, le festival explore...

    Vatican: la dignité réaffirmée

    16-04-2024

    Vatican: la dignité réaffirmée

    Remaniée à la demande de François, la déclaration Dignitas infinita du dicastère pour la doctrine de la foi rappelle la dignité inaliénable de chaque être humain. Elle défend les pauvres...

    TV: les bienfaits de la marche

    16-04-2024

    TV: les bienfaits de la marche

    Etre en mouvement est aussi important que s’alimenter. Pourtant, dans notre monde moderne, trop de gens souffrent de sédentarité. 36,9° a donc lancé un défi à six Romands pour qu’ils...

    L’AU-DELÀ: 9e édition d’IL EST UNE FOI

    17-04-2024

    L’AU-DELÀ: 9e édition d’IL EST UNE FOI

    Où allons-nous quand nous mourons? Y a-t-il une vie après la mort, et si c’est le cas, à quoi ressemble-t-elle? S’il est une question humaine fondamentale, c’est bien celle-ci. Religions...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés