L’aumônerie oeucuménique de l’HCR Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Religion
  • L’abbé Vincent Lafargue se soucie aussi des besoins des soignants marqués par deux ans de pandémie. L’abbé Vincent Lafargue se soucie aussi des besoins des soignants marqués par deux ans de pandémie.

    L’aumônerie de l’Hôpital Riviera-Chablais (HCR) de Rennaz (VD) est œcuménique, intercantonale et interdiocésaine. Depuis son ouverture en 2019, elle s’est déployée et, comme l’établissement qui l’accueille, commence enfin à fonctionner normalement, sans restrictions.

    L’aumônerie du HCR, placée sous l’autorité de l’évêque de Sion, Mgr Jean-Marie Lovey, est le fruit d’une collaboration entre les différentes instances des Eglises catholique et réformée des cantons du Valais et de Vaud. Elle offre une présence spirituelle à tous les patients et membres du personnel de l’hôpital. Car, comme le précise Fabrice Crognaletti, directeur adjoint des soins, l’aumônerie est un service qui fait partie du département des soins de l’établissement.

    Le besoin spirituel est l’un des quatorze besoins fondamentaux du patient. Les deux Eglises ont dès lors la mission commune de reconnaître les besoins spirituels de chacun. La mission est même triple, comme l’explique l’abbé Vincent Lafargue, aumônier responsable du HCR encore en formation: «Nous devons aller à la rencontre de tout humain et de tout l’humain; aller à la rencontre de sa spiritualité, quelle qu’elle soit, et offrir à celui qui le souhaite notre foi et nos valeurs chrétiennes».

    Au service et à l’écoute

    Grâce à la direction de l’hôpital, l’équipe des huit aumôniers (trois laïcs catholiques, deux pasteurs réformés, une diacre réformée et deux prêtres catholiques pour 3,3 équivalents temps plein) peut entrer dans chaque chambre pour un premier contact. L’équipe est au service et à l’écoute des patients avant tout, mais aussi de leurs proches et du personnel soignant. Elle peut apporter un message chrétien, mais aussi répondre aux demandes sacramentelles (onction des malades, confession, communion et même baptême en cas d’urgence).

    Tirant tous à la même corde, les membres de l’aumônerie organisent un tea-time destiné à l’équipe des soins intensifs pour lui permettre de parler en toute confidentialité. Les deux années de pandémie ont laissé des traces.

    Depuis le début de l’année, des forces de l’équipe d’aumônerie sont aussi affectées à l’équipe mobile des soins palliatifs du Réseau Santé Haut Léman afin de répondre à la soif de spirituel bien au-delà de l’hôpital. Une approche à développer, selon Anne-Sylvie Martin, diacre réformée et membre de l’équipe, qui œuvre en binôme avec une infirmière pour tisser du lien en amont.

    Articles en relation


    Les aumôniers vaudois chez le Pape

    Le pape François a reçu le 7 octobre à Rome une délégation des aumôneries œcuméniques des gymnases et écoles professionnelles du canton de Vaud. Une occasion d’échanger unique pour Roberto De Col, responsable du département 15-25 ans de l’Eglise catholique vaudoise (PASAJ).


    Dialogue oecuménique à Karlsruhe

    4000 chrétiens du monde entier se sont retrouvés à Karlsruhe, en Allemagne, du 31 août au 8 septembre pour la 11e Assemblée du Conseil œcuménique des Eglises. L’occasion de dialoguer et de constater que celles-ci sont bien vivantes, selon la théologienne protestante genevoise Emma van Dorp.


    L’oecuménisme à Payerne

    La prière commune pour l’unité des chrétiens n’est pas nouvelle dans la Broye. Mais des protestants et des catholiques ont fait un pas supplémentaire en donnant une existence officielle à leur fraternité œcuménique le 2 juin à Payerne (VD) en présence des responsables des deux Eglises.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Discrète lumière

    29-11-2022

    Discrète lumière

    Dans les convulsions de notre monde et les menaces qui pèsent sur lui, en ce temps qui précède Noël, une attente a commencé. Discrète. Un enfant va naître dans la...

    Un nouveau rédacteur en chef

    29-11-2022

    Un nouveau rédacteur en chef

    Il y a une année et demie, je reprenais la rédaction en chef par intérim suite au départ d’Aude Pidoux. Depuis, l’Echo Magazine a fait sa mue avec une mise...

    Violence chez les aînés

    29-11-2022

    Violence chez les aînés

    L’âge ne protège pas de la violence conjugale. Les statistiques, dans lesquelles les seniors apparaissent peu, ne reflètent que très imparfaitement la réalité, selon les spécialistes. Le passage à la...

    Francophonie: quel avenir pour le français?

    29-11-2022

    Francophonie: quel avenir pour le français?

    Le 18e Sommet de la francophonie s’est tenu en Tunise les 19 et 20 novembre. L’occasion de constater l’attachement à la langue française des pays du Sud, qui y voient...

    Des cadeaux différents

    29-11-2022

    Des cadeaux différents

    Devenir propriétaire d’un koala à des milliers de kilomètres de chez soi ou parrainer une ruche: des idées de cadeaux originales et dématérialisées qui se multiplient dans un contexte de...

    Monastère tibétain de Rikon

    29-11-2022

    Monastère tibétain de Rikon

    Cœur spirituel de la communauté tibétaine de Suisse depuis 1968, le monastère de Rikon, perché sur une colline boisée du canton de Zurich, abrite sept moines et un abbé. Visite...

    L’humour en piste

    29-11-2022

    L’humour en piste

    Alors que le Montreux Comedy Festival se développe à l’international, et particulièrement en Afrique, Bérengère Krief présente le gala La piste aux étoiles avec une constellation d’humoristes suisses et francophones...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!





    Echo Magazine © Tous droits réservés