L’écologie des autocrates Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • A l’heure où, selon les spécialistes, l’été 2022 préfigure le climat qui nous attend, avons-nous tous les mêmes préoccupations? En Suisse, au vu des températures endurées ces dernières semaines, il n’est pas besoin d’être un militant d’Extinction Rebellion pour se demander s’il n’y a pas trop de béton dans les rues et pas assez d’arbres dans l’espace urbain. Ailleurs, il y a de quoi déchanter. Au point que l’éco-anxiété se profile comme un ethnocentrisme occidental à l’échelle déréglée du 21e siècle.

    Pour prendre un exemple, la Turquie de Recep Tayyip Erdogan a une vision de l’urbanisme à des éons des soucis occidentaux. Hier zone rurale, la ville de Basaksehir est très vite devenue le nouveau poumon résidentiel d’Istanbul. Une expansion fulgurante, à l’image du pays de l’AKP, le Parti de la justice et du développement, au pouvoir depuis vingt ans.

    En deux décennies, Erdogan a donné à sa patrie de 80 millions d’habitants un visage à la fois moderne et conservateur. Sur la base d’un nationalisme entreprenant et d’un islam énergique, la Turquie chérit les grands travaux, non les mises en garde décroissantes. Plus encore que Basaksehir, le projet du canal d’Istanbul, qui relierait la mer Noire à la mer de Marmara en désengorgeant le détroit du Bosphore est son grand rêve.

    Une folie de plus! Une calamité environnementale! Un gouffre financier!

    Une folie de plus! Une calamité environnementale! Un gouffre financier! Qu’importe les avertissements: pour Erdogan, il faut donner à la Turquie les moyens pharaoniques de sa géopolitique néo-ottomane. Cela coïncide avec le concept de «patrie bleue» qui projette Ankara sur l’échiquier méditerranéen. Mais, en voguant sur les mers chaudes, il fait face à la Russie voisine de Vladimir Poutine.

    Au-delà de leurs divergences et de leurs frictions (il y en eut et il y en a encore), les deux hommes forts parviennent à s’entendre. Ils accordent leurs intérêts quand leur puissance et leur influence priment. Dans le rôle du médiateur depuis la guerre en Ukraine, Erdogan redore son image internationale. En discutant avec Poutine qui, en matière de grands travaux aberrants, a déjà donné le mauvais exemple avec Sotchi. Les inquiétudes écologiques ne sont pas les bienvenues à la table des autocrates: c’est qu’ils ont d’autres chats à fouetter.

    Articles en relation


    Vivre une transition écologique et solidaire

    Lancés par l’ingénieur forestier Ernst Zürcher, Les Sentiers des savoirs offrent à des apprenants itinérants de tous âges circulant à pied l’occasion de se former à un nouveau métier ou à une nouvelle activité. Des paysans, des artisans, des scientifiques ou des artistes les accueillent sur leur lieu de travail pour une durée limitée.


    Le marketing écologique

    Vélos électriques, Smartphones éthiques, œufs bio et voyages à l’étranger respectueux de l’environnement: les achats écoresponsables sont à la mode! Mais entre la profusion de labels plus ou moins verts ou bio et l’empreinte carbone, difficile de s’y retrouver.


    L’énergie solaire en Suisse

    Alors que les grands de ce monde se pressent à Glasgow pour parler sauvegarde du climat à la COP 26, les spécialistes suisses se sont retrouvés à Genève pour la remise du 31e Prix solaire suisse. Avec le même objectif: tenter de préserver la planète.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Le poids de la croix

    31-01-2023

    Le poids de la croix

    On ne peut rester indifférent à la lecture des épreuves qu’ont affrontées le skieur Théo Gmür et le militant des droits humains Germain Rukuki. Handicap et harcèlement pour le premier...

    La force de Théo Gmür

    31-01-2023

    La force de Théo Gmür

    Fin janvier, Théo Gmür est devenu vice-champion du monde de slalom géant à Espot, en Espagne. Rencontré peu avant la compétition, le triple champion paralympique de ski s’est confié sur...

    Santé: il manque toujours des organes

    31-01-2023

    Santé: il manque toujours des organes

    Neuf mois après l’acceptation par les Suisses du consentement présumé – qui ne sera pas introduit avant 2025 –, la Confédération alerte sur un nombre de dons d’organes insuffisant. Même...

    Famille: faire dormir son enfant

    31-01-2023

    Famille: faire dormir son enfant

    Bien des papas et des mamans se demandent comment aider leur petit à trouver facilement un sommeil profond. Si le tempérament joue un rôle, certains comportements peuvent y aider. La...

    Expo: Yves Klein et l’art aborigène

    31-01-2023

    Expo: Yves Klein et l’art aborigène

    Fameux pour son bleu outremer, l’artiste français Yves Klein (1928-1962) a tissé un rapport ténu mais identifiable avec l’art aborigène australien. Une découverte poétique dévoilée par la Fondation Opale, en...

    Jeunesse: JMJ en vue

    31-01-2023

    Jeunesse: JMJ en vue

    C’est reparti cette année pour les JMJ! Des jeunes du monde entier se retrouveront avec le pape François à Lisbonne du 23 juillet au 8 août sur le thème «Marie...

    Médias catholiques: n’ayez pas peur!

    31-01-2023

    Médias catholiques: n’ayez pas peur!

    «Comment se faire entendre en tant que journalistes catholiques dans le vacarme médiatique actuel?», se sont demandés les professionnels de l’information réunis à Lourdes du 25 au 27 janvier.

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!





    Echo Magazine © Tous droits réservés