L’aumônerie oeucuménique de l’HCR Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Religion
  • L’abbé Vincent Lafargue se soucie aussi des besoins des soignants marqués par deux ans de pandémie. L’abbé Vincent Lafargue se soucie aussi des besoins des soignants marqués par deux ans de pandémie.

    L’aumônerie de l’Hôpital Riviera-Chablais (HCR) de Rennaz (VD) est œcuménique, intercantonale et interdiocésaine. Depuis son ouverture en 2019, elle s’est déployée et, comme l’établissement qui l’accueille, commence enfin à fonctionner normalement, sans restrictions.

    L’aumônerie du HCR, placée sous l’autorité de l’évêque de Sion, Mgr Jean-Marie Lovey, est le fruit d’une collaboration entre les différentes instances des Eglises catholique et réformée des cantons du Valais et de Vaud. Elle offre une présence spirituelle à tous les patients et membres du personnel de l’hôpital. Car, comme le précise Fabrice Crognaletti, directeur adjoint des soins, l’aumônerie est un service qui fait partie du département des soins de l’établissement.

    Le besoin spirituel est l’un des quatorze besoins fondamentaux du patient. Les deux Eglises ont dès lors la mission commune de reconnaître les besoins spirituels de chacun. La mission est même triple, comme l’explique l’abbé Vincent Lafargue, aumônier responsable du HCR encore en formation: «Nous devons aller à la rencontre de tout humain et de tout l’humain; aller à la rencontre de sa spiritualité, quelle qu’elle soit, et offrir à celui qui le souhaite notre foi et nos valeurs chrétiennes».

    Au service et à l’écoute

    Grâce à la direction de l’hôpital, l’équipe des huit aumôniers (trois laïcs catholiques, deux pasteurs réformés, une diacre réformée et deux prêtres catholiques pour 3,3 équivalents temps plein) peut entrer dans chaque chambre pour un premier contact. L’équipe est au service et à l’écoute des patients avant tout, mais aussi de leurs proches et du personnel soignant. Elle peut apporter un message chrétien, mais aussi répondre aux demandes sacramentelles (onction des malades, confession, communion et même baptême en cas d’urgence).

    Tirant tous à la même corde, les membres de l’aumônerie organisent un tea-time destiné à l’équipe des soins intensifs pour lui permettre de parler en toute confidentialité. Les deux années de pandémie ont laissé des traces.

    Depuis le début de l’année, des forces de l’équipe d’aumônerie sont aussi affectées à l’équipe mobile des soins palliatifs du Réseau Santé Haut Léman afin de répondre à la soif de spirituel bien au-delà de l’hôpital. Une approche à développer, selon Anne-Sylvie Martin, diacre réformée et membre de l’équipe, qui œuvre en binôme avec une infirmière pour tisser du lien en amont.

    Articles en relation


    Semaine de l’Unité

    Si la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, du 18 au 25 janvier, favorise les célébrations communes de la Parole, sera-t-il vraiment possible d’atteindre un jour l’unité? Réponses de trois connaisseurs de l’œcuménisme en Suisse romande.


    L’oecuménisme au quotidien

    L’œcuménisme? Pour Carolyn Cooke, révérende anglicane de la paroisse de La Côte (VD), c’est d’abord «accepter nos différences et apprendre des autres». Et «nous rassembler autour d’actions de solidarité». Un œcuménisme qu’elle vit au quotidien.


    Les aumôniers vaudois chez le Pape

    Le pape François a reçu le 7 octobre à Rome une délégation des aumôneries œcuméniques des gymnases et écoles professionnelles du canton de Vaud. Une occasion d’échanger unique pour Roberto De Col, responsable du département 15-25 ans de l’Eglise catholique vaudoise (PASAJ).

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Le poids de la croix

    31-01-2023

    Le poids de la croix

    On ne peut rester indifférent à la lecture des épreuves qu’ont affrontées le skieur Théo Gmür et le militant des droits humains Germain Rukuki. Handicap et harcèlement pour le premier...

    La force de Théo Gmür

    31-01-2023

    La force de Théo Gmür

    Fin janvier, Théo Gmür est devenu vice-champion du monde de slalom géant à Espot, en Espagne. Rencontré peu avant la compétition, le triple champion paralympique de ski s’est confié sur...

    Santé: il manque toujours des organes

    31-01-2023

    Santé: il manque toujours des organes

    Neuf mois après l’acceptation par les Suisses du consentement présumé – qui ne sera pas introduit avant 2025 –, la Confédération alerte sur un nombre de dons d’organes insuffisant. Même...

    Famille: faire dormir son enfant

    31-01-2023

    Famille: faire dormir son enfant

    Bien des papas et des mamans se demandent comment aider leur petit à trouver facilement un sommeil profond. Si le tempérament joue un rôle, certains comportements peuvent y aider. La...

    Expo: Yves Klein et l’art aborigène

    31-01-2023

    Expo: Yves Klein et l’art aborigène

    Fameux pour son bleu outremer, l’artiste français Yves Klein (1928-1962) a tissé un rapport ténu mais identifiable avec l’art aborigène australien. Une découverte poétique dévoilée par la Fondation Opale, en...

    Jeunesse: JMJ en vue

    31-01-2023

    Jeunesse: JMJ en vue

    C’est reparti cette année pour les JMJ! Des jeunes du monde entier se retrouveront avec le pape François à Lisbonne du 23 juillet au 8 août sur le thème «Marie...

    Médias catholiques: n’ayez pas peur!

    31-01-2023

    Médias catholiques: n’ayez pas peur!

    «Comment se faire entendre en tant que journalistes catholiques dans le vacarme médiatique actuel?», se sont demandés les professionnels de l’information réunis à Lourdes du 25 au 27 janvier.

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!





    Echo Magazine © Tous droits réservés