Sculptures bibliques Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Religion
  • Alexandra Kock sculpte l’argile depuis quatre ans. Alexandra Kock sculpte l’argile depuis quatre ans.

    «Le cœur s’exprime directement, les mains font ce qu’il veut»: l’oraison et la prière inspirent à Alexandra Kock des figures bibliques qu’elle sculpte dans l’argile. Pour exprimer un mystère et un appel à la vie à travers saints, anges, apôtres et prophètes.

    Jonas surgit de la baleine, le bras tendu et le regard tourné vers le ciel, la main droite prenant appui sur la bouche de l’animal. Dans la Bible, le cétacé rejette le prophète sur terre (Jon 2, 11). Alexandra Kock en a fait une «préfiguration du Christ. Il jaillit comme un ressuscité. Et Jésus avait dit à la foule qu’elle n’aurait de signe que celui de Jonas» (Lc 11, 29).

    Les représentations de l’artiste, architecte paysagiste de formation, s’écartent des canons. Son Samson porte des cornes rappelant le bélier du sacrifice d’Isaac et l’agneau qui enlève les péchés du monde; son ange Gabriel et sa Vierge se touchent lors de l’Annonciation: «Il y a une intimité entre Marie et l’envoyé de Dieu parce qu’il y a une intimité entre Marie et Dieu».

    Talent à faire fructifier

    36A EM25Comme Jonas, toutes ces sculptures sont nées d’un jaillissement. «Elles viennent de la méditation de la Parole de Dieu. Je vois les messages que nous transmettent les personnages sur la vie en plénitude que nous sommes appelés à vivre», explique Alexandra Kock. La lecture de la Bible l’accompagne depuis sa conversion lors des Journées mondiales de la jeunesse à Rome en 2000. Avant, elle ne connaissait pas Dieu; depuis, elle a fait une licence en théologie pour assouvir sa soif de connaissances et de sa Parole: «Elle est vivante, elle me parle maintenant».

    Son rapport à la sculpture procède d’un même mouvement. «C’est un don que j’ai découvert à Paris dans l’atelier d’une amie artiste, raconte-t-elle. Son mari m’avait proposé de réaliser un personnage de la crèche. J’ai fait un roi mage et les gens s’extasiaient devant lui.» De retour en Suisse, elle achète de l’argile et constate que les formes jaillissent de son cœur sans qu’elle ne suive une formation: «Je pense que c’est vraiment un don».

    «J’aimerais le mettre à disposition des hommes pour qu’ils découvrent l’amour de Dieu. On pourrait faire de la catéchèse ou de l’exégèse biblique à partir de ces figures». Elle les a exposées dernièrement dans sa commune de Coppet (VD) et les visiteurs ont été touchés par ses personnages, les reconnaissant malgré l’absence des symboles habituels. «Je les fais tels que je les sens dans mon cœur.»

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Discrète lumière

    29-11-2022

    Discrète lumière

    Dans les convulsions de notre monde et les menaces qui pèsent sur lui, en ce temps qui précède Noël, une attente a commencé. Discrète. Un enfant va naître dans la...

    Un nouveau rédacteur en chef

    29-11-2022

    Un nouveau rédacteur en chef

    Il y a une année et demie, je reprenais la rédaction en chef par intérim suite au départ d’Aude Pidoux. Depuis, l’Echo Magazine a fait sa mue avec une mise...

    Violence chez les aînés

    29-11-2022

    Violence chez les aînés

    L’âge ne protège pas de la violence conjugale. Les statistiques, dans lesquelles les seniors apparaissent peu, ne reflètent que très imparfaitement la réalité, selon les spécialistes. Le passage à la...

    Francophonie: quel avenir pour le français?

    29-11-2022

    Francophonie: quel avenir pour le français?

    Le 18e Sommet de la francophonie s’est tenu en Tunise les 19 et 20 novembre. L’occasion de constater l’attachement à la langue française des pays du Sud, qui y voient...

    Des cadeaux différents

    29-11-2022

    Des cadeaux différents

    Devenir propriétaire d’un koala à des milliers de kilomètres de chez soi ou parrainer une ruche: des idées de cadeaux originales et dématérialisées qui se multiplient dans un contexte de...

    Monastère tibétain de Rikon

    29-11-2022

    Monastère tibétain de Rikon

    Cœur spirituel de la communauté tibétaine de Suisse depuis 1968, le monastère de Rikon, perché sur une colline boisée du canton de Zurich, abrite sept moines et un abbé. Visite...

    L’humour en piste

    29-11-2022

    L’humour en piste

    Alors que le Montreux Comedy Festival se développe à l’international, et particulièrement en Afrique, Bérengère Krief présente le gala La piste aux étoiles avec une constellation d’humoristes suisses et francophones...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!





    Echo Magazine © Tous droits réservés