Le bonheur de Frankenstein Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • On peut imaginer Frankenstein heureux. Une meilleure fin à l’histoire du monstre fait de bouts d’hommes ne dépendait que du bon vouloir de son créateur, le docteur Frankenstein. Dans le processus de création, le plus effrayant est rarement la créature… C’est ce qui peut nous inquiéter avec l’intelligence artificielle (IA). Quelles sont les réelles intentions des développeurs de ChatGPT et autres générateurs de contenus? Ils ne sont sans doute pas de preux et blancs chevaliers au service de l’humanité. Leurs motivations sont au mieux purement scientifiques – ce qui n’est pas forcément rassurant –, mais surtout commerciales. Ou plus inquiétantes encore, ces instruments étant de nature à orienter notre vision du monde en travaillant sur un corpus de données présélectionnées. Cela ne va pas sans biais.

    L’intelligence artificielle nous dépasse, dans le sens où elle va plus vite que nous, qui sommes contraints de courir derrière elle et de nous adapter. Ce n’est pas nouveau: les limitations de vitesse ont été introduites parce que les voitures étaient rapides. La société sait réagir, elle le fera à nouveau. Tout comme l’école, qui l’a déjà fait en intégrant la machine à calculer sans pour autant épargner aux enfants l’apprentissage des livrets.

    L’utilité de l’humain elle-même est mise en cause.

    Que l’on regrette le fiacre et l’effort intellectuel ou que l’on batte des mains à l’orée du règne de la technologie, une posture purement idéologique ne suffit plus. Les questions de notre temps sont graves. Il ne s’agit pas seulement de savoir s’il est utile d’apprendre à structurer un texte qu’une machine peut rédiger pour nous; c’est l’utilité de l’humain elle-même qui est mise en cause lorsque la machine est programmée pour effectuer des actes créateurs.

    Comme le père du monstre qui imitait les hommes, les développeurs de ChatGPT ne semblent guère s’être souciés des questions fondamentales; alors il nous faut réfléchir, sans paresse ni panique, à un usage raisonné de ces nouveaux outils. Dans une perspective transcendantale à laquelle il faut s’accrocher. Afin de rattraper le docteur Frankenstein et d’offrir à sa créature une fin plus heureuse.

    Articles en relation


    Tempête sur la tech

    En l’espace de cinq jours, le limogeage brutal suivi du réengagement triomphal de Sam Altman à la tête de l’entreprise OpenAI, à l’origine de ChatGPT, a fait souffler un vent de panique dans le monde des néo-technologies. Que s’est-il passé dans la Silicon Valley?


    Les robots ont-ils une âme?

    Entre les questions sur la moralité des algorithmes de ChatGPT et les promesses des deadbots – ces robots conversationnels permettant de faire parler les morts –, la quête d’intelligences artificielles conscientes ne cesse de soulever des questions éthiques. Où en est-on?


    ChatGPT et l’école

    Le lancement de ChatGPT, un instrument capable de rédiger des textes en compilant des données, a marqué l’an dernier un tournant dans le développement de l’intelligence artificielle. Son évolution rapide a pris tout le monde au dépourvu – y compris les écoles.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    La guerre, tout un poème

    20-02-2024

    La guerre, tout un poème

    Quoi de plus beau qu’une guerre? Sans même parler du magnifique potentiel économique qu’elle représente – l’industrie de l’armement tourne à plein régime et l’on pourra ensuite reconstruire, car comme...

    Ukraine: les visages de la guerre

    20-02-2024

    Ukraine: les visages de la guerre

    Le 24 février 2022, Vladimir Poutine lançait l’«opération spéciale» visant à «dénazifier» l’Ukraine, guerre que les Ukrainiens nomment «l’invasion à grande échelle». Dans le Donbass, où la confrontation dure depuis...

    Le symbole d’une résistance

    20-02-2024

    Le symbole d’une résistance

    Alexeï Navalny est mort à 47 ans dans une colonie pénitentiaire du cercle arctique le 16 février. L’opposant russe le plus célèbre à Vladimir Poutine était l’icône esseulée d’une maigre...

    Valais: réécrire la Constitution

    20-02-2024

    Valais: réécrire la Constitution

    Le Valais pourrait se doter d’une nouvelle Constitution: ses citoyens se prononceront le 3 mars sur le texte élaboré par une assemblée constituante. L’exercice de réécriture de la loi fondamentale...

    Le portrait de l’Echo: Frère Rémi-Michel Marin-Lamellet

    20-02-2024

    Le portrait de l’Echo: Frère Rémi-Michel Marin-Lamellet

    Il lui a fallu du temps pour trouver sa place, qui est aujourd’hui à la Villa Saint-Hyacinthe que les dominicains habitent en ville de Fribourg. A bientôt 30 ans –...

    En quête des prémices

    20-02-2024

    En quête des prémices

    La plante du mois de l'Echo

    La Fondation Opale fête ses 5 ans

    20-02-2024

    La Fondation Opale fête ses 5 ans

    A l’occasion de son cinquième anniversaire, la Fondation Opale, dédiée à l’art aborigène d’Australie, inaugure de nouveaux espaces et propose une exposition confrontant des œuvres d’horizons très divers.

    Le monde selon Monsieur X

    20-02-2024

    Le monde selon Monsieur X

    Entrepreneur, chef d’entreprise, milliardaire et père de onze enfants de trois mères différentes, Elon Musk est un twitteur compulsif. Pas étonnant qu’en 2022, il se soit offert son réseau social...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés