Là-haut sur la montagne... Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Sélection TV

  • … il y a des paysans. Le beau temps revenu, l’appel d’en haut est fort. Les bêtes et les paysans de montagne perpétuent les traditions ancestrales et rejoignent les alpages. Pour s’occuper des pâturages, élever les troupeaux et fabriquer du fromage.

    L’appel d’en haut. L’héritage culturel des paysans de montagne retrace l’épopée des paysans de montagne entre le début et la fin du siècle passé. Grâce à de magnifiques images d’archives et des interviews de familles d’aujourd’hui, le téléspectateur part à la rencontre de ceux qui, ancrés dans la terre, font une partie de l’histoire et des traditions de notre pays. «L’été, c’est sacré. C’est notre vie, explique une jeune paysanne, les larmes aux yeux. On est bien ici. On s’y sent bien. Et on a envie de faire perdurer ça.»

    Aujourd’hui, on dénombre encore près de 20’000 exploitations agricoles en Suisse, dont 41% se trouvent dans les régions de montagne. Ces terres ne se prêtent pas aux grandes cultures, c’est pourquoi la plupart des exploitations de montagne ont axé leur activité sur l’élevage d’animaux et la fabrication de fromage. Mais malgré le dur labeur des paysans, le rendement économique de ces exploitations agricoles n’est pas suffisant. Hier comme aujourd’hui.

    Double emploi

    De tout temps, les conditions naturelles ont été difficiles: longues périodes d’hiver, terrains en pente, voire en forte pente, accès difficile, etc. C’est pourquoi, les paysans ont dû exercer et souvent cumuler d’autres métiers. Dans le Jura, c’est l’horlogerie qui a occupé ces hommes et ces femmes de la terre. Dans les Préalpes et dans les Alpes, les hommes sont devenus bûcherons, tavillonneurs ou forgerons. Sans oublier les emplois que le développement du tourisme hivernal a créé dans les premières stations de ski, comme à Leysin ou Verbier.

    Par-delà le pittoresque des images d’archives, le téléspectateur se rend vite compte de la rudesse de la vie de ces paysans de montagne et de l’ingéniosité de ces hommes de la terre. «La vie est dure, mais riche de bon sens, affirme l’un d’eux dans les années 1960. On vit de la terre. On en tire ce qu’on mange, ce qu’on porte comme habits et ce qu’on construit comme habitat.» Souvenir, souvenir…

    Articles en relation


    Piégés sur la Haute Route

    Fin avril 2018, sept personnes meurent de froid à 3000 mètres d’altitude sur la Haute Route près du Pigne d’Arolla. C’est l’un des pires accidents de montagne de ces dernières années. Chronique d’un drame qui aurait pu être évité.


    Les gardiens de la Jungfrau

    En février 2021, Daniela Bissig et Erich Furrer ont obtenu le job de leur vie: concierges et gardiens de la Station de recherche de haute montagne du Jungfraujoch. Leurs journées à 3500 mètres d’altitude sont rythmées par cinq observations de la météo. Reportage.


    E-formation pour les cours avalanche

    L’ancien freerider professionnel Dominique Perret a lancé cet hiver un programme combinant apprentissage en ligne et cours pratiques. Le Neuchâtelois espère faire baisser le nombre de victimes en «partageant la connaissance» en matière de prévention comme de sauvetage.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    La guerre, tout un poème

    20-02-2024

    La guerre, tout un poème

    Quoi de plus beau qu’une guerre? Sans même parler du magnifique potentiel économique qu’elle représente – l’industrie de l’armement tourne à plein régime et l’on pourra ensuite reconstruire, car comme...

    Ukraine: les visages de la guerre

    20-02-2024

    Ukraine: les visages de la guerre

    Le 24 février 2022, Vladimir Poutine lançait l’«opération spéciale» visant à «dénazifier» l’Ukraine, guerre que les Ukrainiens nomment «l’invasion à grande échelle». Dans le Donbass, où la confrontation dure depuis...

    Le symbole d’une résistance

    20-02-2024

    Le symbole d’une résistance

    Alexeï Navalny est mort à 47 ans dans une colonie pénitentiaire du cercle arctique le 16 février. L’opposant russe le plus célèbre à Vladimir Poutine était l’icône esseulée d’une maigre...

    Valais: réécrire la Constitution

    20-02-2024

    Valais: réécrire la Constitution

    Le Valais pourrait se doter d’une nouvelle Constitution: ses citoyens se prononceront le 3 mars sur le texte élaboré par une assemblée constituante. L’exercice de réécriture de la loi fondamentale...

    Le portrait de l’Echo: Frère Rémi-Michel Marin-Lamellet

    20-02-2024

    Le portrait de l’Echo: Frère Rémi-Michel Marin-Lamellet

    Il lui a fallu du temps pour trouver sa place, qui est aujourd’hui à la Villa Saint-Hyacinthe que les dominicains habitent en ville de Fribourg. A bientôt 30 ans –...

    En quête des prémices

    20-02-2024

    En quête des prémices

    La plante du mois de l'Echo

    La Fondation Opale fête ses 5 ans

    20-02-2024

    La Fondation Opale fête ses 5 ans

    A l’occasion de son cinquième anniversaire, la Fondation Opale, dédiée à l’art aborigène d’Australie, inaugure de nouveaux espaces et propose une exposition confrontant des œuvres d’horizons très divers.

    Le monde selon Monsieur X

    20-02-2024

    Le monde selon Monsieur X

    Entrepreneur, chef d’entreprise, milliardaire et père de onze enfants de trois mères différentes, Elon Musk est un twitteur compulsif. Pas étonnant qu’en 2022, il se soit offert son réseau social...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés