Dieu nous vomira-t-il? Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Pour certains le carême – qui débute cette semaine –, c’est toute l’année. Ils ne sont pas des champions de l’ascétisme, non. Mais avec une petite retraite, la Suisse, ce n’est pas Byzance. Même si on a travaillé toute sa vie active, et parfois au-delà. Nombre de rentiers figurent ainsi au rang des parents pauvres de notre société qui, n’en déplaise à quelques ultras, est arrivée au maximum de libéralisme que la plupart de ses membres peuvent humainement supporter. Il ne faut pas confondre responsabilité individuelle et indifférence au sort du prochain.

    La gauche syndicale propose aux citoyens suisses d’introduire le 3 mars une treizième rente AVS. Pour donner un coup de pouce aux retraités. Y compris à ceux qui n’en ont pas besoin, critique-t-on à droite – ce n’est pas une raison pour ne pas aider ceux qui en ont besoin. Il y a d’autres moyens de les aider, affirme-t-on – il n’y a guère de propositions concrètes. On ne sait pas comment financer cette rente supplémentaire, ajoute-t-on – ce n’est pas tout à fait vrai: un relèvement des cotisations salariales a par exemple été évoqué.

    Le citoyen suisse, c’est dans son ADN, aime l’eau tiède.

    Il y a toujours quelque chose de gênant à entendre parler du coût d’une mesure sociale dans un pays dont l’économie se porte bien, merci pour elle. Contrairement au système de prévoyance vieillesse, maintenu tant bien que mal. Tout cela manque de largeur de vue. Seulement, autant que le calme, le citoyen suisse, c’est dans son ADN, aime l’eau tiède. Alors, si on lui concède qu’une treizième rente est une belle idée, on lui martèle qu’elle est infinançable. Autrement dit, on lui promet la douche froide. Brrr.

    Pourtant, Dieu vomira les tièdes, lit-on dans l’Apocalypse (Ap 3,16), au bout d’une Bible qui enjoint à faire attention au pauvre. Comme la Constitution suisse, d’ailleurs, qui clame que «la force de la communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres». Cela devrait nous conduire à penser plus grand, plus large au moment de soutenir ceux qui sont dans le besoin. En faisant preuve d’audace, les citoyens peuvent montrer la voie à un monde politique qui pense parfois bien petit, et bien peu aux petits.

    Articles en relation


    AVS: rentes pour enfants en péril

    Siégeant depuis le 26 février pour la session de printemps des Chambres fédérales, le Conseil national pourrait supprimer les rentes pour enfants versées aux retraités. Par souci d’économie et parce qu’elles profitent surtout à des hommes. Verdict le 7 mars.


    AVS: un oui historique

    Pour la première fois, une initiative sur l’assurance-vieillesse et survivants a été acceptée. Le 3 mars, les Suisses ont dit oui à 58,2% des suffrages à une 13e rente AVS. Et la proposition d’allonger l’âge de la retraite du PLR? Balayée par trois quarts des votants.


    Libéraux mais pas trop

    Les Suisses se sont donc offert une augmentation. Une treizième rente AVS, validée par 58,2% de votants plus nombreux qu’à l’accoutumée. Ils avaient pourtant rejeté la même idée – ou presque – en 2016 (59,4% de non à AVSplus). Ces braves Helvètes, qui avaient aussi refusé une sixième semaine de vacances en 2012 (66,5% de non), seraient-ils depuis devenus bolchéviques?

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Les signes ne trompent pas

    28-05-2024

    Les signes ne trompent pas

    «Ave, ave, ave Maria», sonne à chaque heure la cloche de la basilique de l’Immaculée Conception. Dans le sanctuaire vont et viennent des Romands, des Indiens, des Croates, des Irlandais...

    Pour la centième fois à Lourdes

    28-05-2024

    Pour la centième fois à Lourdes

    Près de 1800 personnes se sont confiées à la Vierge à Lourdes (F) du 19 au 25 mai à l’occasion du 100e pèlerinage interdiocésain de Suisse romande. Malades, hospitaliers, prêtres...

    Portrait de l’Echo: Raffaela Morard-Passera

    28-05-2024

    Portrait de l’Echo: Raffaela Morard-Passera

    A Lourdes, les malades peuvent compter sur la présence bienveillante des hospitaliers et d’infirmières, ainsi que de médecins. Dont Raffaela Morard-Passera qui était présente à la Pentecôte, lors du pèlerinage...

    Energie: «Tout est problématique»

    28-05-2024

    Energie: «Tout est problématique»

    La promotion des énergies renouvelables, sur laquelle les Suisses se prononceront le 9 juin, révèle un paradoxe: décarboner ne peut se faire qu’au détriment du paysage et des oiseaux. Pour...

    Harcèlement: briser l’effet de groupe

    28-05-2024

    Harcèlement: briser l’effet de groupe

    Combattre le harcèlement et les intimidations en milieu scolaire n’a rien d’évident. Punir les auteurs ne débouche pas forcément sur une prise de conscience et peut entraîner des représailles. Lancée...

    Le centenaire du surréalisme

    28-05-2024

    Le centenaire du surréalisme

    Le MCBA fête les cent ans du surréalisme. Cette révolution artistique emmenée par André Breton défia la raison et le monde établi à grand renfort de rêve et de subversion...

    La Fête-Dieu à Savièse

    28-05-2024

    La Fête-Dieu à Savièse

    Plus qu’une fête paroissiale, c’est une institution dans la commune valaisanne de Savièse: la Fête-Dieu, célébrée cette année le 30 mai. Depuis plusieurs semaines, la population du village auquel échoit...

    Itinéraire d’un cinéaste gâté

    28-05-2024

    Itinéraire d’un cinéaste gâté

    Arte débute un cycle de six films du réalisateur, producteur et scénariste de talent Claude Lelouch. A 86 ans, l’homme aux 51 films et aux deux Oscars est une légende...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés