Toutes les cartes Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Fin 2021, l’Echo recevait une proposition de reportage intitulée «La guerre oubliée du Donbass». Le Donbass? Avant l’invasion de la Russie, le 24 février, qui aurait pu pointer sur une carte cette région de l’est de l’Ukraine désormais au cœur de l’attention? Les combats meurtrissent pourtant depuis sept longues années l’oblast à tendance russophile de Donetsk autoproclamé république en 2014 avec l’aide du Kremlin. A l’instar de Louhansk où se trouve Severodonetsk, ville actuellement pilonnée par les forces russes.

    Pourquoi cet oubli? Parce que, selon un effet d’entraînement bien connu, les journalistes tendent à aborder les mêmes sujets en même temps. Et à les oublier une fois la mode passée. En 2019, les projecteurs se sont ainsi tournés vers le Premier ministre Abiy Ahmed: ce jeune dirigeant au profil de réformateur éclairé recevait le prix Nobel de la paix pour avoir stoppé le conflit entre son pays, l’Ethiopie, et l’Erythrée. Mais depuis que le chef d’Etat s’est mué en chien de guerre, appelant les siens à «faire la peau» aux Tigréens du nord, son pays et lui intéressent moins.

    N’oublions pas les autres guerres et crises.

    Le pape et Caritas Suisse nous demandent de ne pas oublier les autres crises qui ensanglantent le monde. Ecoutons-les! En proie aux attaques djihadistes, le Sahel – vaste région semi-aride séparant le désert du Sahara au nord et les savanes tropicales au sud – devient, dans l’indifférence générale, la plus grande poche de pauvreté du monde. Quant au Yémen, les bombes, la diphtérie et la bataille pour l’eau y ont déjà fait près d’un demi-million de morts et huit fois plus de déplacés. A l’image de cette guerre complexe, celles du 21e siècle deviennent de plus en plus difficiles à décrypter. Pour y arriver et garder une vision d’ensemble, les médias ne doivent pas se laisser entraîner par l’air du temps. Et sortir du cercle vicieux de l’information qui tourne en boucle.

    Pour en revenir au Donbass, sachez que l’Echo a publié le reportage en question dans le premier numéro de l’année (EM du 6 janvier) – cinquante jours avant le début de l’invasion russe. Avec une carte situant la ligne de front de cette guerre alors oubliée.

    Articles en relation


    Interprètes: le poids des maux

    Pour accueillir et accompagner les réfugiés ukrainiens, il a fallu trouver rapidement des personnes s’exprimant aussi bien dans leur langue qu’en français. Traduire certains récits est un exercice d’autant plus difficile que la charge émotionnelle est importante.


    Neutraliser la guerre

    Neutralité: en six semaines de guerre en Ukraine, le mot court sur les lèvres des diplomates. Dans les salons feutrés des chancelleries, on l’évoque comme la solution du moindre mal d’un conflit déjà lourd de nombreux maux. Ce nouveau statut, s’il était adopté par Kiev – un dénouement encore très hypothétique –, serait une porte de sortie permettant de contenir la furie de Vladimir Poutine.


    Ukraine: l’asile en question

    S’ils compatissent à leurs souffrances, les exilés de guerre afghans ou syriens ne comprennent pas pourquoi les Ukrainiens bénéficient de meilleures conditions qu’eux en Suisse. Les défenseurs du droit d’asile, eux, appellent à faire de l’accueil aux Ukrainiens la norme.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Les scouts et un général

    02-08-2022

    Les scouts et un général

    C’est presque un monde à part, une zone préservée des absurdités du monde et du temps. Rien ne semble plus simple et plus agréable que la vie à l’intérieur d’un...

    Le rassemblement scout en Valais

    02-08-2022

    Le rassemblement scout en Valais

    L’ancien aérodrome militaire d’Ulrichen (VS) n’a jamais été aussi vivant. On se tape dans la main, on chante, on joue, on part en mission: depuis le 23 juillet et jusqu’au...

    Sur les pas de héros légendaires

    02-08-2022

    Sur les pas de héros légendaires

    En 1991, les cantons ont offert à la population un sentier balisé autour du lac des Quatre-Cantons rythmé par des pierres rappelant chronologiquement leur entrée dans la Confédération: la Voie...

    Le marketing écologique

    02-08-2022

    Le marketing écologique

    Vélos électriques, Smartphones éthiques, œufs bio et voyages à l’étranger respectueux de l’environnement: les achats écoresponsables sont à la mode! Mais entre la profusion de labels plus ou moins verts...

    «La Bible imprègne la littérature romande»

    02-08-2022

    «La Bible imprègne la littérature romande»

    Jusqu’aux années 1970, les écrivains de Suisse romande, protestants notamment, sont profondément marqués par la culture biblique. La Genevoise Sylviane Dupuis éclaire comment Ramuz, Chessez, Chappaz et tant d’autres s’inspirent...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!





    Echo Magazine © Tous droits réservés