Allô, mon meilleur ami s’est volatilisé

Écrit par 
  • Publié dans Société
  • Parfois, bien dresser son chien ne suffit pas! Distrait, l’animal peut tout de même prendre le large. Parfois, bien dresser son chien ne suffit pas! Distrait, l’animal peut tout de même prendre le large.

    Chaque jour, entre 50 et 150 animaux domestiques prennent la clé des champs. Une centrale nationale s’occupe de les retrouver grâce à un système d’alerte par SMS et e-mail. Histoire d’une success-story.

    Pour lire cet article dans sa totalité veuillez vous inscrire (gratuitement!)
    Déjà inscrit? Connectez-vous en haut à droite de la page ou en cliquant ici

    Articles en relation


    Des toutous à la messe ou au culte

    Célébrations oecuméniques, messes ou cérémonies du souvenir. A l’approche de la Saint-François, protecteur des animaux, les bêtes sont mises à l’honneur. Auraient-elles une âme?

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Les scouts et un général

    02-08-2022

    Les scouts et un général

    C’est presque un monde à part, une zone préservée des absurdités du monde et du temps. Rien ne semble plus simple et plus agréable que la vie à l’intérieur d’un...

    Le rassemblement scout en Valais

    02-08-2022

    Le rassemblement scout en Valais

    L’ancien aérodrome militaire d’Ulrichen (VS) n’a jamais été aussi vivant. On se tape dans la main, on chante, on joue, on part en mission: depuis le 23 juillet et jusqu’au...

    Sur les pas de héros légendaires

    02-08-2022

    Sur les pas de héros légendaires

    En 1991, les cantons ont offert à la population un sentier balisé autour du lac des Quatre-Cantons rythmé par des pierres rappelant chronologiquement leur entrée dans la Confédération: la Voie...

    Le marketing écologique

    02-08-2022

    Le marketing écologique

    Vélos électriques, Smartphones éthiques, œufs bio et voyages à l’étranger respectueux de l’environnement: les achats écoresponsables sont à la mode! Mais entre la profusion de labels plus ou moins verts...

    «La Bible imprègne la littérature romande»

    02-08-2022

    «La Bible imprègne la littérature romande»

    Jusqu’aux années 1970, les écrivains de Suisse romande, protestants notamment, sont profondément marqués par la culture biblique. La Genevoise Sylviane Dupuis éclaire comment Ramuz, Chessez, Chappaz et tant d’autres s’inspirent...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!





    Echo Magazine © Tous droits réservés