Un homme d’espérance Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Dès que j’ai appris le décès du Père Albert Longchamp, j’ai extrait d’une armoire le dossier dans lequel je gardais précieusement nos échanges: des courriels, mais aussi nombre de cartes postales. Car Albert aimait écrire à la main quelques mots au dos d’une carte choisie avec soin. Un mot revient régulièrement: espérance. Oui, Albert était un homme d’espérance.

    De l’abbaye d’Orval, en Belgique, où il animait une retraite sur Maurice Zundel, il m’avait écrit: «Le vitrail de l’espérance me fascine. Cette espérance-là ne faiblira pas!». Il en aura entretenu la flamme jusqu’au bout. Un autre jour, sur une carte confectionnée par un réfugié: «Improbable espérance sur les dunes de l’espoir. La ‘petite espérance’ aime se cacher (comme moi, n’est-ce pas?)».

    Je ne sais pas s’il aimait se cacher, Albert. Mais sa plume combative – il fut rédacteur en chef de l’Echo illustré durant vingt ans, marquant notre hebdomadaire de son empreinte – l’a placé, plus qu’il ne l’aurait désiré peut-être, sur le devant de la scène. Et il aimait ferrailler avec ses adversaires en un temps où les fronts étaient plus tranchés qu’aujourd’hui. Au nom de ce qu’il croyait juste pour l’Eglise. Une Eglise qu’il voulait proche des réalités et attentive à l’humain. Ses éditoriaux incisifs ont fait de notre hebdomadaire une voix écoutée. Car Albert n’a jamais transigé sur ses convictions: il était de la race des grands éditorialistes, et sa voix nous a manqué sur les abus sexuels et la Covid.

    Ses éditoriaux incisifs ont fait de notre hebdomadaire une voix écoutée.

    Une des grandes épreuves de sa vie fut sa dépendance à l’alcool. Elle lui a valu sept semaines de cure au Canada dont il a tiré un livre, Renaissance. L’alcool ou la vie (Editions Ouverture). Un authentique chemin de reconstruction intérieure qui lui a permis de se relier, derrière le jésuite et le journaliste, à l’homme qu’il était: «Je crois avoir beaucoup appris dans la connaissance et la fragilité, qui peut se faire renaissance. Ces semaines de clinique furent véritablement un nouveau noviciat et une redécouverte de la puissance spirituelle qui peut jaillir soudain des sources obscures du cœur».

    C’est cela que je retiens d’Albert: un homme qui a su faire de sa fragilité une force. Et ce conseil: «Ma vie n’est pas triste. Que la vôtre soit riche de beauté, de compassion, d’amour et d’espérance». N’est-ce pas là l’essentiel?

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Le génie de Hugo

    24-01-2023

    Le génie de Hugo

    «Le ciel est gris et la pluie tombe,/Et les gouttes s’écrasent sur les toits./Le vent soue fort et les branches ploient.» La météo est une préoccupation réelle, on a pu...

    Ces livres qui méritent une escorte policière

    24-01-2023

    Ces livres qui méritent une escorte policière

    A la fois supports de lecture et œuvres d’art, pièces de musée et sources de connaissance, les premiers imprimés constituent un réel trésor pour les bibliothèques. Celle de Fribourg, qui...

    Une vie entre un Airbus et l’abbatiale

    24-01-2023

    Une vie entre un Airbus et l’abbatiale

    Aller de Genève à Nice, revenir, repartir pour Paris, rentrer et célébrer un culte à Payerne: cela arrive certains jeudis à Jean-Patrice Cornaz. Commandant de bord chez EasyJet, ce pasteur...

    Ils ont choisi de vivre au Camping

    24-01-2023

    Ils ont choisi de vivre au Camping

    Certains Romands ont choisi de troquer leur appartement contre un mobil-home. C’est le cas de la Vaudoise Vérène Bernet, qui vit depuis treize ans au camping Sedunum, dans les environs...

    Les expos du moment

    24-01-2023

    Les expos du moment

    2023 démarre sans plus d’arrière-pensées sanitaires. Adieu la pandémie: les programmations des musées sont d’ores et déjà établies! Tour d’horizon des propositions artistiques en Suisse et en Europe durant la...

    Semaine de l’Unité

    24-01-2023

    Semaine de l’Unité

    Si la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, du 18 au 25 janvier, favorise les célébrations communes de la Parole, sera-t-il vraiment possible d’atteindre un jour l’unité? Réponses de...

    A la mode Germanier

    24-01-2023

    A la mode Germanier

    La nouvelle émission Helvetica, présentée en alternance par Philippe Revaz et Elisabeth Logean, veut aller à la rencontre de l’humain et des personnalités suisses dont on parle. Pour sa première...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!





    Echo Magazine © Tous droits réservés